dimanche 23 avril 2017

l'étau de participation



"Ce qui est dans le mot n'est déjà plus
Ce qui fut, ni ce qu'on a dit tel 
qu'on l'a dit,
ni le pensé la pensée nue.
Mot déjà l'idée, et l'idée bourgeon,
source bouillonnante de mots". 
Antonio Dominguez-Rey 

  
"Le poème s'ouvre dans l'espace du reflet,
car les deux langues qu'il emploie symétriquement
disent chacune la même chose sans dire exactement la même.
Mais se mire-t-on deux fois  identiquement dans le même miroir?"
Antonio Dominguez-Rey

 
       "(Une) parole brève
 (une)  corde déchaussée.

Un frisson sec dans le fond convulsif de l'espace insondable.

Temps de ciseaux
marbre d'espace  Moi matière liquide en mottes de silence."
Antonio Dominguez-Rey





 "Même si les mots ne sont plus donnés,
je suis encore le mot perdu de ta rencontre."
Antonio Dominguez-Rey



   Photos Camille
Son Blog






2 commentaires:

  1. "Même si les mots ne sont plus donnés,
    je suis encore le mot perdu de ta rencontre."

    Antonio Dominguez-Rey

    J'aime ces mots.

    Belle fin de dimanche, Jean-Jacques. J'espère qu'une mauvaise surprise ne nous attend pas ce soir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle semaine Françoise et merci de ta visite
      :-)

      Supprimer