jeudi 24 décembre 2015

il est permis d'espérer


L'année va bien tôt se coucher - enfin sous nos frontispices-.
Comme d'habitude, mais sans doute plus encore, une année riche en situations, informations, émotions et tous le gnons que l'on a pu se prendre aussi de - très près ou d'un peu plus loin- et qui- pour ceux qui ont la chance de faire le saut dans l'inconnu 2016  (si! si! c'est une chance) -ont une fois de plus pu alimenter sans vergogne  le goutte à goutte de nos désillusions, détresses , doutes voir certitudes en tous genres.

"Le pire est toujours probable, mais, comme on ne peut exclure le meilleur, il est permis d'espérer"
-Jean  Daniel-

Chacun, tant bien que mal, trace sa route et croise aussi celle de ses voisins proches ou lointains terriens, à travers le prisme de l'interprétation, de la simplification, de la compréhension ou non de l'autre, notre double si différent et pourtant si proche dans le tic-tac du compte à rebours d'un coeur à vivre.

Que faut-il retenir? que faut-il jeter? que faut-il essayer encore?


Il appartiendra à chacun d'y répondre avec le droit de se tromper, pourvu que celui-ci ne fasse pas trop de dommages collatéraux, ce qui est sans doute parfois une gageure. On le sait si bien;
 déjà,  lorsque deux personnes se rencontrent, il est si compliqué d'avoir la sagesse, le discernement, et l'humilité ...de ne pas prendre le pouvoir sur l'autre, d'accepter ses différences, et de reconnaitre -contre toute attente- qu'il n'y a pas de vérité inscrite dans le marbre, si ce n'est celle que l'on est là ici et maintenant mais  va donc savoir pourquoi et comment ?

L'année va bientôt se coucher et le soleil qui borde son lit restera toujours un vrai miracle.
Voilà  peut-être une des pistes pour panser/penser nos plaies.
Au delà des multiples contusions,  confusions... la beauté du monde reste inaliénable et ce, malgré nous.

Je Nous souhaite une très belle année à venir. Je Nous souhaite le meilleur de Notre âme.

A bientôt
Jean-Jacques


         Photos: Denis de la Patelière

2 commentaires:

  1. Elle est levée depuis le solstice et tu as dû remarquer que déjà la lumière a changé...
    Quoiqu'il nous advienne jusqu'au prochain, collectivement ou individuellement, il y aura toujours des soleils couchants incendiaires, des aubes lumineuses, des oiseaux qui planent dans le ciel, ou qui chantent en construisant leurs nids... de belles images à partager, des musiques pour rêver et des mots pour tout partager...
    Je te souhaite, tous les mots, toutes les musiques toutes les images qui te feront envisager la vie dans sa plus belle parure... Je te souhaite de t'en souvenir dans les heures brumeuses ou violentes qui, je l'espère n'adviendront pas
    Kenavo... Je sais pas comment on dit bonne année en breton et le breton domestique est sous la douche en ce moment...
    P

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour tes mots qui ont la délicatesse d'un petit matin sur l'estuaire encore endormi;
    Merci vraiment...
    Je tacherais de les mettre en pratique.
    Belle année à toi aussi "Bloavez Mad"
    Au fait tu as raison le breton est bien sous la douche ce matin mais c'est de l'iode alors...
    ;-)
    jj

    RépondreSupprimer