jeudi 29 octobre 2015

numéro au bord de l'eau




LE MARIN FOU

qui dialogue avec les vagues,
l'astrologue qui mesure le globe
en comptant les grains de sable :

deux solitaires qui se répondent à distance
et s'adressent des reproches, mais qui rêvent
d'enfermer les nuages, les rochers même
dans les figures de la géométrie.
A défaut ils tirent des lignes entre la lune et l'horizon,
des plans sur la comète avec l'équerre
et le compas grand ouvert des utopistes.

L'enfant voleur qui voulait dérégler les horloges
(jadis il jouait aux dés au bord de la mer,
dans un monde où les minutes étaient de sable)
est devenu le mécanicien qui veut remonter l'univers,
qui veut réparer les automates et les grands blessés,
les jouets mécaniques en mémoire de son père."
-Gérard Macé-


VIEUX PENSEUR

qui ne veut rien changer au langage,
tu pèses les choses et les astres, et même
les souvenirs sur des balances où le temps
met tout son poids.
Vieux penseur sans visage, tu nous parlais des vérités consolantes,
du travail et de la magie, de l'absente
de tout bouquet dont les pétales étaient un emblème:
le langage n'a pas d'odeur, ni la fleur d'or de la mélancolie.

Tu sais qu'une rose est une rose dans toutes les langues.
Autrefois c'était un reste de raison qui t'empêchait
de croire au sens caché, aujourd'hui c'est le coeur
qui refuse de s'emballer, de battre plus vite en courant après des fantômes."
Gérard Macé-extraits de: "Homère au royaume des morts a les yeux ouverts"
Editions "Le bruit du temps"



                                                    \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[





L'Amassada propose:


Bonjour,
"Nous lançons aujourd'hui une opération d'acquisition collective des 2.000 mètres carrés de terre autour de l'Amassada, sur le site de la Plaine à Saint-Victor-et-Melvieu. Il s'agit d'une parcelle située sur le site convoité par RTE pour implanter son méga-transformateur de sept hectares. Comme ce fut le cas lors de la lutte du Larzac, l'objectif est d'être le plus nombreux à s'engager dans la défense de cet endroit, au côté des habitants qui résistent. Cet achat se fera en indivision, chacun pouvant  devenir acquéreur pour une somme modique (une dizaine d'euros). Plus nous serons nombreux, plus nous compliquerons la tâche aux promoteurs ! Car ils devront alors non pas exproprier deux propriétaires isolés, mais faire ces démarches pour toutes les personnes ayant acheté.
Par cet achat collectif, nous exprimons notre solidarité envers les agriculteurs qui refusent de vendre : nous ne les laissons seuls ni face aux pressions de RTE, ni face aux menaces de la préfecture, ni face aux procédures d'expropriation qui risquent de poindre dès le début de l'enquête d'utilité publique.
En lançant cet appel à travers la France, nous affirmons une fois encore que le méga-transformateur de Saint-Victor-et-Melvieu n'est pas seulement une menace pour le village et la commune, mais pour toute une région. Et qu'il nous incombe donc à tous de nous y opposer.

Nous comptons sur vous.

Comme vous allez le voir dans les documents joints, l'enquête d'utilité publique est imminente. Le temps presse, et face à l'urgence, nous vous demandons d'être très réactifs pour renvoyer les documents permettant cette acquisition.
Nous avions déjà recueilli de nombreuses promesses d'achat lors de la « fête du vent » et nous sommes sûrs que vous serez nombreux à répondre à cet appel. Par avance merci.

Par ailleurs, nous demandons à tous ceux qui le peuvent de relayer cet appel dans leurs réseaux.

Pas res nos arresta !
l'Amassada

****

Pour participer au projet d'achat, nous vous prions de bien vouloir suivre les démarches décrites ci-dessous.

1. Remplir la fiche d'état civil en pièce jointe (si la pièce jointe ne fonctionne pas - ce qui arrive - vous pourrez la trouver sur le site http://douze.noblogs.org)

2. Fournir une photocopie d'une pièce d'identité (des deux côtés pour la carte d'identité)

3. Renvoyer le tout dans les plus brefs délais à l'adresse suivante :
Association Résonance, 44 rue des Tendes, 12400 Saint-Affrique
 (Attention les courriers réceptionnés après le mardi 10 novembre ne seront pas validés)

L'imminence de l'enquête d'utilité publique nous oblige à réaliser ces démarches au plus vite.
Dans un second temps (début décembre), vous recevrez un courrier de l'office notarial qu'il vous faudra remplir dans des délais également très brefs en fournissant une procuration dont la signature devra être légalisée en mairie, ainsi qu'un chèque du montant précisé à ce moment-là ( tout le monde devra finalement s'acquitter d'une somme identique qui n’excédera dix euros).

Merci à vous tous pour votre participation."


                                             \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[ 


De l'autre côté du rocher glissant
empruntant une nouvelle page de l'arbre
prochaine histoire entamait son numéro
au  bord de l'eau



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire