mardi 4 mai 2021

le baiser de l'absent

 

Ecrire tous les silences parlants
les restes tus
et leur baisant d'or;
de ceux
qui valent la peine,
trop personnelle
et éternelle rabougrie 
d'un mardi.
A l'aigreur des plaisirs
d'un monde rabâché,
antre d''entrevoyure"


                                                    \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\]]]]]]]]]]

 Se faire du mauvais sang
 dans les grandes artères

                                                             ^^^^^^^^^^^^^^^^|||||||

Un bleu ça va.


Tenir un siège,
 Pas la mer à boire!
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...