dimanche 11 avril 2021

passager

 

" la beauté est partout
même
sur le sol le plus dur
le plus rebelle
la beauté est partout
au détour d’une rue
dans les yeux
sur les lèvres
d’un inconnu
dans les lieux les plus vides
où l’espoir n’a pas de place
où seule la mort
invite le coeur
la beauté est là
elle émerge
incompréhensible
inexplicable
elle surgit unique et nue –
à nous d’apprendre
à l’accueillir
en nous"  
Kenneth White

 


" Si l'on ne peut plus guère progresser aujourd'hui dans l'art de se détruire, il y a encore du chemin à faire dans l'art de se comprendre."
Nicolas Bouvier

 

"Au commencement la Terre était une plaine sans fin, obscure, séparée du ciel et de la mer grise, étouffant dans une pénombre crépusculaire. Il n’y avait ni soleil ni lune ni étoiles. Cependant, bien loin, vivaient les habitants du ciel, êtres jeunes et indifférents, humains de forme, mais possédant des pattes d’émeu et une chevelure dorée étincelante comme une toile d’araignée dans le soleil couchant, sans âge et insensibles aux atteintes des ans, existant depuis toujours dans leur vert paradis bien arrosé, au-delà des nuages de l’ouest.
A la surface de la Terre, il n’y avait que des trous qui deviendraient un jour des points d’eau. Aucun animal, aucune plante, mais autour de ces sources étaient rassemblés des amas de matière pulpeuse, des restes de la soupe primordiale – silencieux, sans souffle, ni éveillés ni endormis – contenant chacun l’essence de la vie ou la possibilité de devenir humain.
Sous la croûte terrestre, cependant, les constellations luisaient, le soleil brillait, la lune croissait et décroissait et toutes les formes de vie gisaient endormies – la fleur écarlate du pois du désert, le chatoiement de l’aile du papillon, les moustaches blanches et frémissantes du Vieil Homme Kangourou – tous en sommeil comme les graines du désert qui doivent attendre l’averse vagabonde."
Bruce Chatwin


" Lire nous confirme que la solitude est un trésor. Un livre peut changer une vie. Et dire qu'il n'y a aucune mise en garde d'inscrite sur la couverture !" Sylvain Tesson

 

" Un jour viendra où les hommes, moins occupés des besoins de leur vie matérielle, réapprendront à lire." Jack london

 

                                                            \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\|||||||||||

 Revue 2 presse: 

"Le Journal qui fait mal et ça fait du bien"

SINE MENSUEL

 

                                                   \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\[[[[[[[[[[[[[{{{{{{{


 Jean-Pierre Le Goff : "Aujourd'hui il y a un sérieux problème avec les libertés"
A voir sur MARIANNE TV 
 
                                                  \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\{{{{{{{{{########~~~~ 
 



                                             Longue vie à "No future"

 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...