lundi 19 janvier 2009

la fée et le buddha qui fait son beurre sur les cimes enneigées




























































































En ce début de semaine, je vous livre une histoire entendue dimanche matin dans le poste de radio. Alors voilà! C'est un couple hétéro ( ça marche aussi pour les autres) qui un beau jour (ou peut-être une nuit hi! hi! hi!) rencontre une fée. Ben oui ça arrive, qu'est ce que vous croyez! Et donc comme toute bonne fée qui se respecte, elle propose à chacun de faire un voeu pour qu'elle puisse l'exaucer, elle commence donc par madame qui lui dit! "Ben moi j'aimerais faire le tour du monde avec mon mari! "Et zou! ni une ni deux, les voilà partis à la découverte de la planète et de ses merveilles. Au retour du grand périple elle demande au monsieur: "Et vous qu'est ce qui vous ferait bien plaisir?" Le gars, il est un peu géné, il tousse, il se racle la gorge! "Allez! ne soyez pas timide, je vous écoute" dit la bonne fée qui s'impatiente un tantinet! "Et bien, moi, j'aimerais avoir une femme plus jeune de 30 ans." et il a à peine déclaré son souhait qu'il se retrouve âgé de...80 ans! Alors maintenant bien sur, il faut que je vous donne la morale de l'histoire qui est celle-ci: Les hommes sont des hommes, et les fées ... ce sont des femmes! ... c'est mignon non?













Et pour continuer notre réflexion, et élever le débat, nous allons si vous le voulez bien faire un tour du côté des cimes enneigées, quelquepart sur les contreforts de l'himalaya! Rien que le nom ça fait rêver! C'est marc qui est allé faire du trek au népal, on dit marche à pied sur la route de compostelle ou le chemin des douaniers et trekking quand il s'agit d'aller se dégourdir les gambettes en montagne, par exemple sur les hauteurs de katmandou, pour aller faire des guili sur le ventre des bouddhas et tourner les moulins à prière. Marc il est revenu enchanté de son voyage, des paysages plein les yeux et aussi avec quelques photos, comme celles que vous avez pu voir en rentrant- D'ailleurs à ce propos, vous serez bien gentils de fermez la porte parce que nom d'une palourde, ça souffle drôlement aujourd'hui sur le massif armoricain qui bien sur n'a pas tout a fait les mêmes dimensions que son collègue asiatique, mais on ne va pas chipoter non plus! Allez au lieu de faire la chochotte, on va se boire un ptit thé et regarder les belles photos -(merci marc pour l'invitation au voyage) Pour le thé, vous pouvez toujours, histoire d'être dans l'ambiance rajouter du beurre si ça vous chante, cela ne gènera sans doutes pas les bretons du cru qui, comme chacun sait ont l'habitude d'en mettre partout- du beurre -et d'ailleurs le cholestérol leur dit merci, mais là je sens bien qu'une fois de plus je me disperse en avançant sur terrain...glissant.













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire