dimanche 8 novembre 2015

forger sur la bigorne


Un dimanche dans ses habits gorneaux
légèrement poivré 
au moulin
avant
et pas trop de vent derrière. 

On résiste encore.
tout va bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire