mardi 2 juin 2015

palette à la diable


Laisser infuser
mûrir 
une idée
après-l'autre.
                                                   "La pêche aux idées macérées"
Nuoc-mãm de la pensée
tranquillement
relative.
             Plutôt qu'être réactionnaire par essence
déwatté par nature
au débotté concerné 
                                     A la vie bien tranchée
colères immuables
prévisibles
et
tellement" tête de gondole"
chez
                                passoire
périssoire
                                 périssable .

Laisser tremper
sa plume 
afin qu'elle ne se dessèche point
à la ligne.

Laisser
-Verdir peut-être
-Rougir un peu
-Noircir mais pas trop
ni en faire un drapeau
ce sera toujours un drapeau de trop...
                                                              (comme c'est difficile)
-Jaunir par tous les temps
-Blanchir
et ainsi de suite.
                             Bleuir dans la nuit

Et avec votre esprit
forcément.




 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire