mardi 3 juin 2014

pays de la loire pays bidon


illustration source 44=BREIZH




"Après divers rebondissement, le service communication de l'Élysée vient d'envoyer une carte aux journalistes. Rien ne change dans la région où les attentes concernant la décentralisation et la réforme territoriale étaient les plus intenses ! Durant toute la journée les infos contradictoires ont fuité, passant d'un scénario à un autre. Après l'annonce incroyable d'une fusion Pays de la Loire/Poitou-Charentes par Jacques Auxiette, c'est au final la solution de l'immobilisme pour l'ouest de la France qui a été choisie !



Alors que François Hollande voulait faire de cette réforme le témoignage de sa capacité d'action, il perd toute crédibilité dans un des derniers territoire qui accordait encore quelque influence électorale au PS. C'est le règne dévoilé des barons locaux où, à la cour de l'Élysée, celui qui use des plus sombres tours pour préserver son domaine se voit récompenser.



Quel spectacle honteux pour la démocratie. Nous réclamons la possibilité pour les citoyennes et citoyens de participer à la réforme de leur espace régional, de pouvoir décider et participer à la destinée de leur région et ses politiques publiques. Ce droit, l'État, les maires des grandes métropoles, le président de la région Pays de la Loire, nous l'ont volé aujourd'hui ! Cet immobilisme, après tant d'attentes, annoncé sans aucune consultation populaire est un véritable scandale démocratique. Les citoyens ne sont pas des pions dont on peut changer le cadre démocratique et institutionnel sans consultation.



Nous appelons donc d'ores et déjà à être le plus nombreux possible, notamment à Nantes, pour les rassemblements du mardi 3 Juin, où l'opinion public et les médias nous attendent !



Nous ne nous laisserons pas confisquer notre droit de nous s'exprimer sur notre cadre régional, nous ne laisserons pas les conservateurs décider à notre place, nous ne serons pas otages de cette non-réforme !



Nous appelons d'ores et déjà à rentrer dans une campagne d'agitation intense pour la réunification



Rendez-vous pour une grand mobilisation

le 28 juin 2014 à Nantes

à 14H devant la préfecture de Loire-Atlantique




Pour le droit à un référendum permettant aux citoyens de décider dans quelle région ils veulent vivre.

(Ce jour là nous vous invitons toutes et tous à venir avec vos cartes électorales pour mener à bien cette action.)



Par ailleurs :

* Nous appelons également solennellement tous les élus locaux, de toutes les communes de Bretagne, à voter des vœux en faveur de la réunification et d'une consultation populaire sur la réforme territoriale lors des conseils pré estivaux du moi de juin.

* Nous appelons le plus grand nombre à faire pression dans leur commune pour animer cette campagne de vœux

* Nous appelons toutes les jeunesses de Bretagne à se faire remarquer sur la réunification lors des festivals estivaux, notamment lors du festival interceltique de Lorient, ville de Jean-Yves Le Drian.

Nous ne nous ferons pas voler notre droit de voter et de décider !"




La promotion Voltaire s'affiche:



 INFO:
En ce qui concerne les rassemblements prévus aujourd'hui même (Nantes, Rennes, Quimper, Brest, Vannes, Saint-Brieuc...)  pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer sur Nantes un rendez-vous est fixé  à 17h30 devant la sous-préfecture de Saint-Nazaire.


cet article a été publié dans le numéro 99 du magazine: "BRETONS"







illustrations source Toile

   envoyé par Fulup:

Pétition: Madame Lebranchu, Ministre de la Décentralisation: Agissez pour une Bretagne réunifiée

Chaque personne qui signe renforce notre mobilisation. Merci de prendre une minute pour partager ce lien avec tous vos contacts

http://www.avaaz.org/fr/petition/Madame_Lebranchu_Ministre_de_la_Decentralisation_Agissez_pour_une_Bretagne_reunifiee/?tEjaybb
 Si celà ne fonctionne pas Essaye en faisant du copié-collé.

5 commentaires:

  1. Pétain avait tranché, 73 ans plus loin, les socialos maintiennent ! Vive la Francisque !

    RépondreSupprimer
  2. L'ami lediazec l'a bien résumé...
    Honte au Roi de la République Française qui "réforme" au grée de la puissance des grands barons : le moyen-âge du n'importe quoi!
    Breizh 44! Kenavo mon pote!

    RépondreSupprimer
  3. Le Nantais domestique de cette maison va vous rejoindre... j'attends son billet indigné pour le publier

    RépondreSupprimer
  4. bah... ça va être un joyeux bordel, pour pas changer.

    RépondreSupprimer
  5. merci pour vos commentaires

    comment dire....

    il y a de la colère dans l'air...
    et cela ne devrait que s'amplifier dans les semaines à venir

    hep Sant Nazer ha Bro Naoned Breizh ebet

    RépondreSupprimer