mardi 13 mai 2014

mais comment donc





"Celui qui est 
mécontent de soi-même est continuellement
prêt à s'en venger."

Du Nietzche
pur sucre
tombé dans ma tasse matinale.
J'en prenais une gorgée,
avec un peu de thé vert
sans sucre
pour faire passer
l'Idée dans les confluents de la pensée désaccordée

Un comprimé 
au lever
dans un peu d'eau chaude aromatisée
Laisser 
fondre
trente secondes
sans réfléchir.

Si vous le pouvez.

La philosophie
n'attend pas de question ni  réponse
au moment.

Les mots s'évacuent dans le temps
Un certain temps même.
Celui qu'il faudrait pour comprendre et accepter
ou renoncer
et s'enfouir
le plus possible
quelque mauvaise pensée
trop  faite pour soi 
et forcément toujours mal venue.

La  Peur de s'y brûler quelques synapses
et de faire fausse route.

Pourquoi je tousse encore ?

Un livre choisi au hasard  (crois-tu ? )
dans la grande bibliothèque d'un ami accueillant.

Roman policé et polisson
à l'intrigue cultivée chez les spéculatifs d'un savoir pas sage
mêlant à l'envie les sentences du Friedrich ou le souvenir des mémoires de Pierre-François Lacenaire.

Sacré cocktail non?

Des mots à entreprendre.
Des mots à surprendre.
Des mots corrosifs
pour un parcours de failles.

"Plutôt crever"
Tu parles d'un titre un rien
-gonflé -
pour un retour sur l'estuaire
qui 
Heu! ballonne un peu







"Aujourd'hui c'est votre anniversaire.
Peut-être certains de vos amis vous ont-ils ménagé une petite surprise?
Sans vouloir vous surcharger d'efforts, nous vous prions de bien vouloir remplir ce questionnaire
(même si vous pensez que dans le fond, c'est un jour à la con)...

1. Croyez-vous que ce jour soit l'occasion de:
a) tout envoyer promener
b) faire un bilan
c) s'allonger au soleil, s'il y en a,  et ne penser à rien
d) prendre une bonne cuite
e) disparaître
f) ressortir du placard ses jouets d'enfant
g) s'inscrire à un stage de "cri primal"
h) jouer le jeu

2. Pensez-vous qu'au cours d'une telle journée l'on puisse décider de changer tout, tout au moins sa vision du monde?
a) c'est le jour ou jamais
b) ne préfère pas en parler
c) jour à la con, rien à en tirer
d) qu'est ce qu'elle a ma vision du monde?

3. C'est votre anniversaire. Dans quel état d'esprit êtes-vous?
a) déprimé et/ou euphorique
b) n'ai pas du tout envie de le savoir
c) en colère noire
d) proche du cri primal
e) refuse de répondre.

4. Maintenant imaginez: vous recevez pour cadeau d'anniversaire une boîte à chaussures dans laquelle vous trouvez: deux pinces, un livre,  une épingle à chapeau, un paquet de feuilles à cigarettes, un révolver et six balles.
De quel ordre est votre surprise:

a) reste sans voix
b) je n'en attendais pas moins
c) me suis trompé d'ami(e)
d) me mets en colère noire
e) n'ai aucune imagination
f) qu'est-ce que c'est encore que cette connerie?

5. Vous choisissez de prendre le révolver pour:
a) tuer tout le monde
b) essayer d'impressionner vos mais et surtout vos ennemis
c) amuser la galerie
d) le porter sur vous, car il vous donne de l'importance
e) le transformer en vase
f) dire que vous êtes désolé mais ça ne colle pas du tout à votre look
g) enfin comprendre qu'il s'agit d'un jeu.

6. Vous avez avoué plus haut que cet anniversaire pouvait être le moment de faire un bilan, tout au moins de jouer le jeu.
a) vous attendez que les objets enfermés dans la boite à chaussures s'animent et vous révèlent votre mission
b) vous êtes sûr d'avoir reçu la panoplie du justicier, type Cluedo, en plus mystérieux
c) vous faites le bilan en réécrivant votre vie dans le livre ci-joint (l'épingle à chapeau vous sert à vous creuser la tête), vous l'attachez à une ficelle pour être sur qu'il ne puisse plus bouger, vous testez sa rigidité avec la pince avant de vous décider à l'achever avec les six balles qui restent.
d) vous comprenez que cette arme est un moyen d'assassiner vos pensées parasites, vos sales petits secrets; vous pouvez ainsi les inscrire sur les papiers à cigarette, dégoupiller les balles en vous aidant de la pince, bourrer les petits papiers à l'intérieur grâce à l'épingle à chapeau, puis refermer le tout, choisir un endroit désert pour cracher  votre Valda et enfin passer à l'acte...
.../..."

extrait de: Plutôt crever de Caryl Férey - folio policier- Editions Gallimard-



.


"Je déteste autant de suivre que de conduire.
Obéir ? Non !  Et gouverner ? Jamais !
Celui qui n'est pas terrible pour lui n'inspire la terreur à personne.
Et celui qui inspire la terreur peut conduire les autres.
Je déteste déjà de me conduire moi-même !
J'aime, comme les animaux des forêts et des mers, à me perdre pour un bon moment, à m'accroupir rêveur, dans des déserts charmants, à me rappeler enfin de moi-même, de loin,  et à me séduire moi-même."


-Friedrich  Nietzche-








"Il est malheureux pour un enfant que les premiers faits qui viennent se présenter à son intelligence le frappent de la conviction de l'injustice de ceux qui l'entourent; et, qu'on ne s'y trompe pas, il n'y a personne pour se connaître en injustice mieux qu'un enfant."
-Pierre-François Lacenaire -

6 commentaires:

  1. Jean-Jacques-le-retour !!
    Cela se fête même si c'est pas ton anniversaire !
    J'attends tes réponses à ton fameux questionnaire...
    En plus de ta réativité qui a l'air intacte, chapeau l'artiss'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Rémi
      Merci pour l'accueil au retour.
      quand à mes réponses au questionnaire et bien elles peuvent être changeantes suivant..la marée
      ;-)

      Supprimer
  2. Hello J-J ! Un joyeux non-anniversaire ! (moi, je répondrais a, b, c, d, e, f, à toutes les questions).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Elly et merci pour tes voeux de non anniversaire
      ;-)

      Supprimer
  3. L'artiste est revenu, ah, les loups y'a ! Loups de la pensée, magnifiques animaux à l'allure gracieuse et sauvage loin des chihuahuas, basset, caniches et autres politiciens.

    Salut, JJ. Je passerai voir Rem* après la vraie campagne contre les fausses élections, un retour à StNaz après plusieurs mois. Et que vive la mer, la mer, et que vive l'océan, et que vive la Vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Babel,
      et( comme tu dis) "que vive la vie"
      ;-)

      Supprimer