mardi 27 mai 2014

circonstances atténuantes


Se sortir du bruit
                             de l'intempestif
de la vie
de  l'autre
qui apparait à certaines heures
insupportable
sans que l'on sache vraiment pourquoi.

Tant est si bien
que l'émotion nous dépasse  et sans mettre son clignotant.

Buh!  La mal élevée.





Il faudrait relativiser -comme on dit dans les livres du savoir fonctionnel-
Mais parfois
empoté par une vague utérine 
qui infuse ptêt un peu trop ...
on se retrouve à compter ses abatis à la surface des sentiments
sédiments
et mardi 
mal appris.

Résumons-nous
Tu veux bien.
Retrouvons  nos essentiels,
concurrent ciel
dans le marais
évaporé
profitant d'une accalmie pour faire pousser la rengaine, 
du genre:
Salicorne de brume
piquant son phare.




Je suis à la plage mais pas forcément au courant
parce qu'il m'échappe encore la garantie 
de croire  au service après-vente

On dit Ankou par ici
je crois,
quand on est poli
par les tempêtes
et
les vieilles recettes
de la galette à paté
par la vague tricotée
chez bi-gouden
hétéroclite.





2 commentaires: