mercredi 5 mars 2014

entaille



Partir d'un  tronc commun
puis saisir la branche
dans le sens
de la veine
qu'on a eu
au ptit bonheur la chance
et qu'on aura
encore
sous ses projecteurs 
un jour
au grand déballage 
du grand étalage.


Flotter de tout son bois
Dériver
à la grâce des courants 
de l'Histoire.
Maquillage de l'eau
sur son séant
et mise en sel
de l'artiste
sur les planches.


Ranger ses rides
au catalogue des transitions.
Ecorcher sa langue de bois.
Renouer avec l'écorce
et la Bretagne aussi.
à la gloire des feuilles perdues
mais jamais oubliées
au ponton des racines.

Mâcher le bois pour qu'il se souvienne
de colères salutaires.
 et faire souche avec  
l'harmonie du temps compté
mais enfin  retrouvé .








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire