vendredi 6 décembre 2013

les uns aux autres



C'est ainsi...
Il y a des jours qui nous inspirent
et d'autres ou l'on ferait mieux de se taire
pour écouter battre son coeur à l'unisson
de toutes les pendules qui arriveraient presque à l'heure
Expire alors!
Shakespeare
et les grandes questions sur l'inconnu qui veille en nous.

Aujourd'hui,
 le monde qui communique
fait trois pas de danse
dans une chemise à fleurs de peau
comme un hommage qui n'en finit plus
de se dithyrambiquer la moelle,
comme un besoin de grand Homme
et de ptit bonhomme au sourire tendre aussi.
Proche et lointain
Fragile et  granite
Complice et symbole
Immense et minuscule
présent et passé confondus
excuse à nos peurs
et caresse sur nos doutes.

Il y a des jours qui accrochent la lumière
avec des poings levés
qui finissent par s'ouvrir comme la  fleur un matin
pour nourrir la rosée de frêles espérances.
 Tant besoin de calins
toutes et tous  dans nos armures 
que l'on se saisit du vent de l'histoire qui passe
en douce
et
 légère brise
 comme pour se rafraîchir les idées
en fermant la télé
et apprendre quelques instants
de silence recueilli
à s'aimer
les uns  aux autres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire