mercredi 18 décembre 2013

lâcher le bout

A tâches
A force
lâcher le bout.
 En train
c'est bien.
C'est même mieux 
pour la rime
et
le tchouk-tchouk
qui  m'en balance.

Mais!
 Faute de train
sous
pirail-je
et
                           pour des questions de logistique 
aussi
L'on s'en tiendra
cette fois
                        au volant
du mieux possible,
 Formule de bien entendu.

En résumé,
je vous dirais presque
à l'heure qu'il était
et entre-nous:

 A l'année prochaine.

 "Couleurs d'aencre"  va se faner quelques semaines.


cabotinage
(en douce) 

Au grand plaisir de vous retrouver.







11 commentaires:

  1. Bonne fin d'année, créateur d'images, toi qui vis "au bout" de ce présomptueux cap asiatique qu'on nomme parfois Europe.

    Allez, buvons ensemble en l'honneur de cette année finissante sous le ciel changeant de Frimaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme disait le père François
      "Les jours sont courts les nuits sont brèves
      Brûlons la vie par les deux bouts
      Craignons de nous réveiller morts
      Sans avoir assez joui de tout"

      à l'an neuf crénom
      ;-)

      Supprimer
  2. Ben non tu vas pas faner
    sûr !
    Tu vas flâner
    A l'autre bout
    ou t’emmène le
    suroît

    Et reviens-nous frais
    rasé de près et plein de couleurs d'aencre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rasé de près
      heu! faut voir...
      à bientôt Rémi!
      ;-)

      Supprimer
  3. Bon,moi je ne suis pas poête alors je te dis seulement "à bientôt" !! :)

    RépondreSupprimer
  4. De même, Jean-Jacques, au grand plaisir de te retrouver ! :-)
    Bonnes fêtes à toi, à bientôt.

    RépondreSupprimer
  5. une très belle année 2014 à toi de création, convictions et de victoires.

    RépondreSupprimer
  6. Tu es de retour ? Alors, je te souhaite à mon tour une très belle et douce année 2014 ! :-)

    RépondreSupprimer