samedi 26 octobre 2013

de venelles en raccourcis



"Du manoir au port, ils avaient pris par les venelles allongeuses."
Jean Giono-


Etroit,
            et moi
et pas d'oeufs à la fois.

Conversation d'avec le raccourci
qui va bien.
Ecoute petit homme - (Wilhelm dans la marge)
- les murs murs-
Ils conservent en mémoire tous les hôtes de passage.





"Nous naissons dans une maison
voulons en sortir
Pour conquérir un monde, être tout
Les pages tournent, les paysages plats
S'effacent dans l'angoisse du livre fermé
Mais rester à l'intérieur
C'est habiter un lieu où le foyer est partout
Et les murs sont perdus dans la transparence
C'est voir les absence des fenêtres
Le dehors se creuser sous les pas du poème
Traçant dans la distance du ciel
Les routes sans fin d'un paysage perpétuel"

  Heather Dohollau--Extrait de "La venelle des portes"

                                                                           ]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]



découvert chez: U-Topia




2 commentaires:

  1. Utopía, un blog en espagnol, chouette ! Je vais me lire tout ça à la cool !

    RépondreSupprimer