vendredi 16 août 2013

tantôt


"Tantôt le ciel me relie
                                    
                                    Tantôt
                                     il me sépare

toujours les nuages me remettent à ma place."
-Abdellatif Laâbi-

2 commentaires:

  1. Pour compléter ta belle mais bien courte citation de Abdelatif Laâbi, en voici une autre :

    Cette lumière
    n’est pas à décrire
    elle se boit
    ou se mange
    Le jaune attend le bleu
    qui s’attarde avec le vert
    le blanc sourit
    à cette scène ordinaire
    du dépit amoureux
    Habiter son corps
    n’est pas aisé
    c’est une maison hantée
    un champ de mines
    Il faudrait pouvoir le louer
    juste pour des vacances
    Habiter son corps
    n’est pas aisé
    c’est une maison hantée
    un champ de mines
    Il faudrait pouvoir le louer
    juste pour des vacances
    La rosée
    ce n’est que de l’eau
    mais c’est une eau amoureuse
    Je ne le nie pas
    l’écriture est un luxe
    mais c’est le seul luxe
    où l’homme
    n’exploite que lui-même
    Le prophète détruit les idoles
    le tyran
    édifie des statues
    J’ouvre la fenêtre
    de mon jardin secret
    Les prédateurs ont tout saccagé
    ils ont emporté
    jusqu’au secret de mon jardin
    Souvent
    je me sens diminué
    fautif quelque part
    quand on vient me féliciter
    Je n’attends rien de la vie
    je vais à sa rencontre.

    (extrait de ‘Tous les déchirements’ - 1990)

    J'ai retrouvé cela dans un billet qui a paru sur le blog Ruminances le 28 avril 2010 sur ce poète. Et intitulé "Dans le labyrinthe de la vie et du livre", sur "Le livre imprévu", magnifique...
    Je t'engage, Jean-Jacques (et j'engage tous tes lecteurs!) à aller voir cet article et, surtout, à lire cet ouvrage !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ta participation.
    Il se trouve que je savoure en ce moment les "poèmes périssables"
    découverts il y a peu à la médiathèque. J'ai ouvert ce livre au hasard, comme je le fais souvent et je suis tout de suite tombé sous le charme de ces mots délicats et forts. C'est ainsi que j'aime lire et particulièrement la poésie l'écriture coup de foudre...
    après avoir parsemé le livre de marques pages je compte bien y revenir mais je vois que tu as dégainé plus vite que moi :-)
    je note de ce pas les références et merci encore
    belle journée à toi

    RépondreSupprimer