lundi 19 août 2013

seamen's club


SEAMEN'S CLUB
 comme un éphémère
foyer
L'EFFET
MER
des déracinés
largués
des amarres.
sur
prisons flottantes
au milieu de nulle part.




Travaille
encore et encore
 sous conditions
de ne pas être trop regardant
si ce n'est de boire de la flotte
à longueur de journée

Karaoké qui tangue
à babord
à trimard
quelques potes patchwork
 pour partager la monotonie
des vastes liquides.






et puis... toutes les questions
à se reposer
les yeux grands ouverts
dans la nuit couchette.
pas net
bannette




ça mange pas de pain
la vie des marins 
aux bourses pleines
à se faire Nikkei
chez
 Nasdaq
Dow Jones
Cac 40...
ça monte, ça descend
comme  rafiot rouillé
pour faire son marché 
et
 se moucher dans un pavillon  de complaisance.
S'enterrer dans le container des 
cals sèches d'avoir trop trimé
sur sa bouée mondialisée.

Prolétaires de tous les pays 
qu'il disait
  avant-hier
 le grand barbu.

Dans la vie faut se mouiller?





Variations en libre circulation
autour d'une exposition
"SEAMEN'S CLUB"
de Marc Picavez
jusqu'au 8 septembre au LIFE de Saint-Nazaire






2 commentaires:

  1. j'aurais aimé visiter ce monde inconnu pour moi !
    et les mots.... j'adore
    bonne journée
    oh et la bannière : wow !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Marty

    Vos mots et vos photos transportent nos âmes terrestres dans de riches voyages. Je découvre peu à peu vos terres fécondes sur des musiques qui...m'interpellent.

    Concernant les bannières du blog, elles sont l'oeuvre de Serge, délicat et grand ami du Languedoc;
    Merci à vous et belle journée


    RépondreSupprimer