lundi 12 août 2013

les poèmes écoutent aux portes



"Quelle chance pour le soleil
d'avoir les hommes à réchauffer.
Quelle joie pour moi
d'avoir découvert une fleur aujourd'hui.
vivre comme l'oiseau sur la branche,
la branche sur l'arbre,
et l'arbre dans la terre jusqu'au ciel."





"Sais-tu
les fruits tombent des arbres après une longue promenade au travers des saisons
Sur le sol ils s'endorment

Sais-tu
le ciel n'est jamais bleu
il faut des années pour s'en apercevoir
Toutes les couleurs sont belles te dira le peintre
qui passe sa vie à les amener l'une vers l'autre
sur le chemin de la lumière."



"Les poèmes écoutent aux portes
par où on s'en va
d'où l'on s'en vient.../..."

-Yvon Le Men-
extraits de: "Le jardin des tempêtes-Editions Flammarion-



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire