vendredi 5 octobre 2012

jardinons nature


La première édition prévue en avril avait été annulée (c'est ce qu'on appelle prendre un râteau n.d.c.) pour des raisons météorologiques, mais cette fois-ci, c'est sur (ou presque),  sur l'estuaire, la météo devrait nous faire une fleur, bref: y'aura pas de grain -que de la graine-





De 10h à18h ce dimanche, au jardin des plantes de Saint-Nazaire, avec la participation d'associations autour d'ateliers , démonstration d'écojardinage, troc plantes, conférences, spectacle-conte etc...





Et pis tiens, pendant qu'on n'y est pas,  pour celles et ceux qui désireraient approfondir le sujet nature dans sa version... heu!...  philosophique dirons-nous, je leur conseille d'aller faire un tour du côté du Québec chez  REFLECRITIQUES

4 commentaires:

  1. ah bin j'y serais bien allée, si j'avais été dans le coin !

    RépondreSupprimer
  2. pareil pour moi Anne
    bon week-end à toi
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi qui suis dans le coin, je vais y aller, j'y retrouverai d'ailleurs des ami(e)s "décroissant(e)s"...
      Et d'autres, dont peut-être l'ami Gérard Lambert qui vient de fermer sa librairie "La Voix au Chapitre" (faillite), la seule librairie digne de ce nom depuis 18 ans ici! : Je t'avais envoyé J.J., le beau papier de Gérard sur le sujet ; dommage que tu ne l'ais pas repris ici...

      Supprimer
    2. Bonsoir Rem*
      concernant la météo clémente pour demain, je crois bien que je me suis avancé un peu vite...

      Par rapport à la Voix au Chapitre, je suis bien évidemment désolé que cette librairie -seule dans son genre sur St Nazaire- ferme. C'est hélas une longue histoire qui finit souvent mal que le combat inégal des petites librairies contre l'artillerie lourde et purement commerciale de la grand ou moyenne distribution...Je me souviens par exemple de la librairie 71 à Nantes que j'ai aimé fréquente, il y a heu! quelques années...et d'autres aussi ailleurs.
      Je ne suis pas souvent allé à la Voix au Chapitre et sans jeter aucunement la pierre sur son "animateur" je dois dire que je ne m'y suis jamais senti vraiment à l'aise et les quelques fois où j'ai demandé un renseignement, je n'ai pas ressenti la chaleur de l'accueil et la réceptivité comme j'ai pu le vivre ailleurs. Un jour j'ai demandé un livre de Bernard Werber sans doute un peu trop commercial... c'était pour faire un cadeau à une personne qui aimait beaucoup cet auteur. Le libraire a été (enfin c'est mon ressenti) très condescendant à mon égard et il m'a suggéré de m'adresser à la librairie de la presse proche de son officine pour ce genre d'achat; Ce qu'il n'a pas compris sans doute, c'est que je n'étais pas allé chez lui par hasard et que je savais très bien que j'aurais pu trouver le bouquin en question dans le premier supermarché venu, seulement pour soutenir avec mes modestes moyens une boutique comme la sienne je préférais commander le livre chez lui... Ce que j'ai fait d'ailleurs.
      Seulement par la suite je n'en ai plus acheté sur place parce que (jeu de mot facile sans doute)j'ai eu l'impression de ne pas avoir eu sur ce coup là... voix au chapitre.
      C'est d'ailleurs plus largement, concernant ma bonne ville de St Nazaire, ce qui fait que à quelques rares exceptions près je fréquente peu ses "phares" culturels. J'avais déjà cette impression dans les années 70 et après avoir un peu bourlingué, j'ai hélas depuis mon retour toujours le même sentiment, celui que l'on s'adresse trop par ici, à une "élite" intellectuelle qui se satisfait bien ,semble t-il, de l'entre soi.... D'ailleurs pour donner comme exemple le fanal, j'y ai revu les mêmes têtes qu'avant avec juste les cheveux blancs en plus...

      Fort heureusement d'autres lieux culturels existent aussi à la périphérie

      Voilà (et sans amertume) ce qui pourra peut-être expliquer mon "oubli" concernant le papier de Gérard Lambert;

      bon week-end
      cordialement
      j.j.

      Supprimer