vendredi 10 décembre 2010

la poésie prend l'air


Explication de texte qui n'en a aucunement besoin:
-Premier plan: sur un lampadaire du front de mer, une poésie à l'accroche "Gabriel" mêlant rêve et corps et aussi sans doute- même si ce n'est pas détaillé dans le  menu- un petit vent du genre débarqué du grand nord qui vous traverse ni une ni deux  la doudoune acrylique et  demande un certain héroïsme (oui le mot est un peu...heu... comme vous dites) à rester ainsi glaçonnement (et les filles aussi) à lire des vers en plein air surtout sans buvette et vin chaud. (à consommer patati patata)
Mais bon quand on aime...
Sinon en deuxième plan la marée basse est floue-effet de style ou piètre photographe? je laisse bien entendu cela à l'appréciation du public même si personnellement j'ai  ma petite idée sur le sujet.
A part ça , vendredi c'est jour de marché et là faut que je vous quitte
J'allais dire: "faut que je vous laisse" mais ça fait un peu trop attachant,
Non?

2 commentaires:

  1. j'espère que c'était bien, le marché.
    Attachant ? oui, bin c'est humain, non ? pis on t'aime bien, alors....

    RépondreSupprimer
  2. merci Anne et je te retourne le compliment
    ;-)
    sinon ben oui c'était super le marché, j'adore les marchés en général, l'ambiance, les papotages avec les gens, et en plus ici en tout cas, c'est moins cher qu'en grande surface alors...et pour la qualité y'a pas photo

    RépondreSupprimer