samedi 24 avril 2010

WHO BY FIRE

4 commentaires:

  1. MERCI J.J. !!! parce que celle là, ah ! celle là......!

    RépondreSupprimer
  2. Quoi, quoi, ai-je bien lu dans mon lien... Non, MON Léo chez JJ ??? Mais si, mais si, on trouve tout chez JJ, incroyable !!! Je l'adore celle-là... Et pis, et pis, pour tout avouer, avec une voix pareille, j'adore tout chez Léo depuis Bird on the wire (euh, ça ne rajeunit pas, pardon !). Lui non plus !!! Mais bon, et pis, et pis, avec une voix pareille, yaka fermer les yeux et écouter !!! Merci JJ, quelle aptitude à coller à l'actualité. Allez, bon dimanche à toi, pour moi ce sera sur fond de MON Léo, histoire de dépoussiérer un peu ma collection !!!

    RépondreSupprimer
  3. "Et qui suis-je pour dire d'appeler?"... Chez toi Jean-jacques, c'est la caverne d'Ali Baba, le fourre-tout d'où ressortent tant de perles... Cette chanson de Léonard Cohen en est une... Je l'ai vu en concert dans les années 70, à la Bourse du Travail, endroit mythique pour les concerts et au 1er étage pour les syndicats... Tout cela ne me rajeunit pas, 35 ou 37 balles le concert, je parle de nos anciens francs... L'année dernière, je souhaitais écouter de nouveau ce poète, aux arènes de Nîmes... Trop cher, j'ai fait l'impasse et ai acheté le DVD de son concert à Londres, l'ai écouté, mais la magie n'était plus là... Manquait sa présence!
    Pour lui, pour moi et tous ceux et celles qui pensent que dans ce merdier, des petites perles de beauté existent... Oui, MERCI.

    RépondreSupprimer
  4. c'est tellement bien quand le plaisir est partagé!
    ;-)

    RépondreSupprimer