mardi 13 avril 2010

Pâni et le peuple sans frontières



j'ai reçu ceci:

Bonjour, 
Voici une petite présentation de mon premier roman "Pâni et le peuple sans frontières" aux éditions Wallâda.
Cordialement,
roberto Lorier.
PS : Vous pouvez me joindre en retour de mail sur : roman.historique.tsigane@gmail.com    

   Cet ouvrage est un événement sociologique autant que littéraire. Pour la première fois un Tsigane se penche sur le passé de son peuple, avec le regard d'un romancier attentif à son histoire. Avec une ampleur qui projette d'embrasser tout son exode depuis son départ de l'Inde, dix siècles d'une longue marche qui l'a dispersé sur les cinq continents,
      Il s'agit d'aventures épiques dans l'Inde des maharadjas, autour de l'an mille, date de la  première grande migration tsigane. Parce que c'est aussi l'époque de l'invasion musulmane par les troupes de Ghaznî, contre qui les intrépides rajputs, lointains ancêtres des Tsiganes, défendront chèrement leur liberté.
      La petite Pâni qui a connu des jours paisibles dans sa tribu, la grande Tribu des Rivières, va se trouver bien malgré elle au centre de conflits destructeurs. Son paradis devenu un enfer où survivre tient du miracle lui donnera pourtant la possibilité de connaître d'autres cieux plus cléments mais pour un temps seulement…
      Outre les recherches qu'il évoque, l'auteur a nourri son imagination de BD et de films très proches par leur magnificence des épopées traditionnelles indiennes. Son style innovant en est marqué. Il use de procédés graphiques sur lesquels la littérature hésite encore, procédés qui s'y prêtent d'autant que le personnage principal est une fillette aux aventures extraordinaires, dont le parcours initiatique permet de frôler le jeu de rôles interactif.
Le lecteur est véritablement transporté en Inde dans un campement de nomades d’il y a mille ans et vivras en direct, aux côtés des personnages leurs aventures. Non seulement il partagera leur quotidien mais il y participera !  Comment ? On le découvre au fil des pages…
Suspenses, aventures, amour et émotions, tapissent des scènes grandioses de ce roman historique. Un roman au thème apparemment très ciblé mais qui reste donc grand public : « J'ai voulu simplement faire un roman qui, je le souhaite, sera distrayant. »
      Dans le climat actuel de rejet d'un peuple qui a tant souffert, il est bon de rappeler sa culture profonde, même à travers un divertissement. 
Roberto Lorier, issu d'une grande famille d'artistes manouches, est créateur nautique, musicien, mais aussi compositeur : il a composé la musique et les arrangements d'une œuvre symphonique jouée en mai 2010.   
Françoise MINGOT-TAURAN
Docteur en Littérature Comparée

Comme je n'ai pas trouvé d'illustration pour le  ci-devant livre ,je me suis permis de mettre en déco  l'affiche du prochain festival (le 14em) Gipsy Swing d'Angers qui aura lieu  du 7 au 12 mai 
A noter un site très intéressant pour tout ce qui concerne  l'agenda culturel des gens du voyage: ici même




Et une info qui sort toute chaude comme du bon pain(g)  de nos téléscripteurs pour signaler une initiation à la musique de Django  Reinhardt et à la culture manouche  à travers Mister Django& Madame Swing; il s'agit d'un conte ludique et musical "débordant d'originalité de malice et de vie" nous dit-on .
A voir demain mercredi au Quatrain à Haute-Goulaine
et jeudi au Carré d'Argent à Pont-Château
plus d'infos

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire